DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Agriculture : la réforme en suspens

Vous lisez:

Agriculture : la réforme en suspens

Taille du texte Aa Aa

Réformes de la pêche et de l’agriculture européennes. Les dossiers sur la table des ministres en ce début de semaine sont loin d‘être anodins. Et pourtant, tant que les 27 ne se seront pas mis d’accord sur le budget 2014-2020, ils resteront en stand-by.

“ Ce dont il est question aujourd’hui, c’est de préparer le terrain pour six mois de travail intensif au Conseil et dans les institutions européennes, pour essayer de faire aboutir de très gros dossiers qui ont une incidence sur les populations de l’Union européenne concernant la pêche et l’agriculture, des politiques qui – ne l’oublions pas – représentent près de 40% du budget de l’UE “, a expliqué Simon Coveney, le ministre irlandais de l’Agriculture, dont le pays préside l’Union.

Sur la politique agricole, la réforme a passé le stade du vote en commission parlementaire. Elle est censée mieux prendre en compte le respect de l’environnement. Mais sur ce dossier comme les autres, chaque pays veille jalousement sur ses intérêts.

“ Jusqu‘à présent, les négociations ont évolué raisonnablement au Conseil et au Parlement. Nous avons commencé à travailler avec la présidence d’abord, et ensuite avec la Commission européenne. Et tout au long de ce semestre, nous devrons avoir des contacts bilatéraux permanents pour trouver une issue qui soit équilibrée “ , a prévenu le ministre espagnol Miguel Arias Canete.

Au sommet européen de novembre, les pays les plus dépendants des aides aux agriculteurs avaient fait pression pour que le budget de la PAC ne soit pas restreint. La question sera de nouveau sur la table des dirigeants les 7 et 8 février.