DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Egypte: L'opposition rejette l'appel au dialogue lancé par Mohamed Morsi


Egypte

Egypte: L'opposition rejette l'appel au dialogue lancé par Mohamed Morsi

Les violences continuent en Egypte. Au Caire, près de la place Tahrir, des opposants au Président Mohamed Morsi se sont une nouvelle fois heurtés aux forces de police. Jets de pierres pour les uns contre tirs de grenades lacrymogènes pour les autres.

Pourtant, dans un discours à la nation dimanche soir le chef de l‘État égyptien avait invité les représentants des différentes forces politiques au dialogue. Mais la principale coalition de l’opposition égyptienne a rejeté l’appel de Mohamed Morsi, le qualifiant de “vide de sens” et “de façade”.

“L’appel au dialogue lancé par le Président n’est qu’esthétique, et non substantiel. Nous sommes pour des négociations organisées avec un ordre du jour et un calendrier”, a déclaré
Mohamed el-Baradei, figure de proue du Front du salut national.

Les violences de ces derniers jours sont les plus meurtrières qu’a connu le pays depuis l’arrivée de Mohamed Morsi au pouvoir en juin dernier.
La situation pourrait encore empirer. Ce lundi, le Sénat égyptien a autorisé l’armée à se déployer dans les rues afin d’appuyer les services de police jusqu‘à la fin des élections législatives prévues dans les prochains mois.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Premières funérailles après l'incendie d'une discothèque à Santa Maria