DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Chasse aux islamistes et scènes de pillage à Gao

Vous lisez:

Chasse aux islamistes et scènes de pillage à Gao

Taille du texte Aa Aa

La traque aux islamistes se poursuit à Gao, cette grande ville du Nord du Mali tout juste libérée des djihadistes qui s’en étaient emparés au printemps dernier.

Vue la présence militaire française réduite, la sécurité y est assurée par de jeunes milices encadrées par les soldats maliens.

Livrés en pâture aux militaires maliens, les hommes en tenue traditionnelle – accusés d‘être “des terroristes” du Mujao – sont les premiers à faire les frais de cette “chasse aux sorcières”.

Plus à l’ouest, à Tombouctou, une foule hystérique
se dresse toujours au passage des blindés pendant que les boutiques des commerçants arabes continuent d‘être passées à sac.

Après 10 mois d’occupation et de terreur, les terroristes ont quitté la ville ce week-end, prenant soin, avant de plier bagage, d’incendier plusieurs bâtiments dont une importante bibliothèque.

Résultat, des milliers de manuscrits anciens d’une valeur inestimables partis en fumée : manuels d’astrologie, de droit, de sciences, ou encore de politique, jugés “impurs” par les islamistes.