DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le futur directeur général de l'OMC va affronter une situation bloquée


économie

Le futur directeur général de l'OMC va affronter une situation bloquée

Le candidat ghanéen au poste de directeur général de l’OMC, l’Organisation mondiale du Commerce a avancé mardi son sens de “l’innovation et son dynamisme” pour convaincre les 156 membres de l’Organisation de se prononcer pour lui en remplacement de Pascal Lamy à partir du 1er septembre prochain.
L’ex-ministre ghanéen du commerce et de l’industrie de 2003 à 2007 était le premier des neuf candidats à s’exprimer devant le conseil général de l’OMC, chargé du recrutement du nouveau directeur général.

Selon des règles tacites, l’usage voudrait que le poste de Directeur général soit occupé à partir du premier septembre par un pays émergent, ce qui explique qu’il n’y ait aucune candidature d’un pays développé.

Le rôle du directeur général de l’OMC est de diriger des négociations commerciales dont l’objectif est d’ouvrir le commerce et d’en éliminer tous les obstacles : barrières douanières, subventions, ou bien encore les taxes et les réglementations abusives.
L’OMC s’attend à une augmentation de l’activité commerciale dans le monde de 3,7% en 2012 et 5,6% en 2013.

Le principal chantier en cours est le cycle de Doha, qui devait normalement réformer en profondeur le système commercial international. Lancé en novembre 2001, ce cycle est en panne, paralysé par les intérêts contradictoires des Etats. Depuis 12 ans, les discussions échouent à rapprocher les souhaits des pays développés et ceux des pays émergents, principalement dans le domaine de l’agriculture.
Certains experts du commerce international posent actuellement la question suivante : l’Organisation mondiale du Commerce gardera-t-elle le rôle central qu’elle occupe dans le système commercial mondial ?
La réponse est peut-être entre les mains du futur directeur général de l’OMC ou de sa future directrice.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

économie

Belle opération de communication pour la ville de Dijon