DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Mali : une libération pleine de symboles et des dons internationaux


Mali

Mali : une libération pleine de symboles et des dons internationaux

Tombouctou n’est désormais plus contrôlée par les islamistes radicaux. Les troupes maliennes et françaises sont entrées dans la cité historique sans combats, “sans aucun coup de feu”. Elles ont été accueillies par des habitants débordants de joie et de reconnaissance.

Les islamistes armés, qui ont détruit des mausolées de saints musulmans, ont fui la ville après les frappes aériennes françaises, selon les habitants. “Ils disaient nous détruisons tout, nous détruisons la mosquée vieille de plus de 300, 400 ans parce que leur religion n’accepte pas cela”, a raconté le bibliothécaire du centre Ahmed Baba.
Le maire de Tombouctou dénonce un “véritable crime culturel”. De précieux manuscrits datant de plusieurs siècles ont été détruits. Tombouctou fut la capitale intellectuelle et spirituelle de l’islam en Afrique au XVème et XVIème siècle.

Hier soir, les militaires maliens occupaient la ville, tandis que les Français s‘étaient repliés dans les faubourgs.
Après Gao et Tombouctou, les regards se tournent désormais vers Kidal et ses montagnes où se seraient réfugiés les principaux responsables des groupes islamistes armés. Paris a laissé entendre que les soldats français n’iront pas les chercher.

Le Mali est au centre aujourd’hui en Ethiopie d’une conférence de donateurs internationaux destinée à financer le déploiement d’une force africaine et la restructuration de l’armée malienne.

Avec AFP et AP

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Les Egyptiens en colère défient Mohamed Morsi