DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Affrontements au Caire entre jeunes et forces de l'ordre


Egypte

Affrontements au Caire entre jeunes et forces de l'ordre

Des feux d’artifice jaillissent dans le ciel du Caire.
Mais l’ambiance n’est pas à la fête. Loin de là. Au sixième jour d’affrontements dans la capitale égyptienne, des groupes de jeunes se sont opposés aux policiers en leur jetant des pierres. Les forces de l’ordre ont répondu par des jets de gaz lacrymogènes. Non loin de la place Tahrir, la circulation était bloquée par des feux sporadiques.

Risque “d’effondrement” de l’Etat

La crise que traverse l’Egypte oblige le président Morsi à modifier son agenda. Ce mercredi, il s’envole pour l’Allemagne pour une visite “de quelques heures” et non plus de deux jours comme prévu initialement. Son petit-déjeuner de vendredi, prévu avec François Hollande, à Paris, est, quant à lui, reporté sine die.
Devant cette situation, la puissante armée égyptienne met en garde contre un éventuel “effondrement” de l’Etat. Des militaires sont déployés à Suez et à Port-Saïd pour protéger les bâtiments publics et les installations sensibles.
A Port-Saïd, foyer de la contestation, les jours se ressemblent. Les habitants continuent d’enterrer leurs morts.Juste pour cette ville, 42 personnes auraient péri depuis le début de la crise.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

John Kerry confirmé au Département d'Etat