DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Brésil : un feu de bengale à l'origine de l'incendie meurtrier dans une discothèque


Brésil

Brésil : un feu de bengale à l'origine de l'incendie meurtrier dans une discothèque

L’enquête sur le drame qui s’est produit dimanche dernier dans une discothèque de Santa Maria, au Brésil, fait une avancée significative. La police indique que c’est un feu de bengale, certainement jeté par le chanteur du groupe qui était sur scène, qui a provoqué l’incendie meurtrier. Le sinistre a fait 234 morts, le tout dernier bilan, presque tous étudiants.

“Les musiciens du groupe qui ont acheté le feu de bengale savaient qu’il devait être utilisé exclusivement en plein air, a expliqué Marcelo Arigony, commissaire de police de Santa Maria. Ils ont utilisé ce modèle parce qu’il était bon marché, simplement pour faire des économies”. Les deux propriétaires de la boîte de nuit, ainsi que le chanteur et le responsable de la sécurité du groupe de musique sont toujours en garde à vue. D’autres facteurs peuvent expliquer l’ampleur de la tragédie, comme les revêtements inflammables des murs et des plafonds de la discothèque, et le manque d‘éclairage de sécurité.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

L'émissaire de l'ONU en Syrie se désespère face à l'inaction du Conseil de sécurité