DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les troupes engagées au Mali


Mali

Les troupes engagées au Mali

C’est en solitaire que la France, ancienne puissance coloniale, intervient militairement au Mali le 11 janvier. L’opération Serval a pour but de stopper l’avancée des djihadistes vers la capitale, Bamako, et de protéger les ressortissants français et européens qui y habitent.

Seule l’armée malienne, mal équipée et sans formation, est sur le terrain aux cotés des militaires français. Les alliés occidentaux de la France lui offrent à peine leur soutien moral.

Paris a dû demander à l’Espagne l’autorisation de survoler son espace aérien ; Alger a fait de même. Certains, comme les Etats-unis vont fournir un soutien notamment en transportant des troupes et du matériel.

“Les Etats-unis sont engagés dans un soutien logistique et de renseignement à l’armée française. Surtout pas des opérations de combat” a bien
précisé le colonel américain Shawn Underwood.

A l’heure actuelle, il n’y a que des soldats français au Mali, un contingent de 3 500 hommes, et 2 000 soldats africains déjà sur place.

Paris a hâte de passer le relais aux troupes africaines de la MISMA pour continuer à sécuriser le pays. La plupart des militaires sont originaires des pays de la CEDEAO, avec un contingent du Tchad.

Sont donc mis à contribution le Sénégal, la Guinée, la Côte d’Ivoire, le Ghana, le Togo, le Bénin, le Burkina Faso, le Niger, dont les apports varient entre 120 et 730 hommes, et puis le Nigéria avec 1 200 soldats et le Tchad, 2000 hommes.

Le déploiement de ces troupes a bien commencé ; un contingent nigérian a traversé la frontière lundi dernier.

Au total la MISMA aura 8 850 soldats, dont la plus grosse partie sont encore attendus ; 2 000 sont déjà sur le terrain.

Le coût total de la MISMA est estimé à 740 millions d’euros.

Il faudra trouver les fonds pour financer cette armée africaine, et puis former ces soldats qui devront sécuriser l’immense territoire malien.
Avec face à eux, un ennemi devenu invisible, car mêlé aux populations locales ou caché dans les grottes des montagnes près de la frontière algérienne.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Frappe israélienne en Syrie