DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Statu quo de la Fed après la contraction du PIB américain en fin d'année

Vous lisez:

Statu quo de la Fed après la contraction du PIB américain en fin d'année

Taille du texte Aa Aa

La croissance américaine a fléchi en fin d’année 2012 en raison de la baisse des stocks des entreprises américaines et de la baisse des dépenses de l’Etat fédéral. C’est d’ailleurs la première baisse trimestrielle depuis juin 2009.
La croissance des Etats-Unis a tout de même atteint 2,2% en 2012, un chiffre supérieur à 2011 : +1,8%.

Il n’empêche que le produit intérieur brut des Etats-Unis a fléchi en rythme annuel de 0,1% au cours du dernier trimestre 2012 alors qu’il avait progressé de 3,1% au troisième. Ce coup de frein à la croissance – qui est passager nous dit la Fed mercredi soir, n’a pas ou peu influencé la décision de son comité de politique monétaire prise mercredi soir. La Fed a décidé de reconduire sa politique monétaire accommodante annoncée au mois de décembre dernier. La Banque centrale américaine va donc continuer à acheter chaque mois pour un montant de 85 milliards de dollars d’actifs financiers répartis entre des bons du Trésor et des obligations adossées à des créances immobilières. Elle s‘était également engagée à maintenir son taux d’intérêt principal proche de 0%, tant que “la perspective du marché du travail ne s’améliorera pas nettement c’est à dire tant que le taux du chômage ne passera pas sous les 6,5%.