DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Mystère autour du raid aérien israélien présumé en Syrie


Syrie

Mystère autour du raid aérien israélien présumé en Syrie

Le mystère et la confusion règnaient ce jeudi
autour de frappes aériennes israéliennes présumées en Syrie. Le régime syrien de Bachar al-Assad et le Hezbollah, le mouvement islamiste libanais pro-iranien, accusent l’Etat hébreu d’avoir bombardé un centre de recherches militaires ce mercredi dans la région de Jamrayah, entre Damas et la frontière avec le Liban.
Diverses sources avaient assuré auparavant que la cible était un convoi transportant apparemment des armes destinées au Hezbollah. Damas a nié. La Russie a réagi rapidement aux accusations visant Israël. “Nous faisons une conclusion très prudente à savoir que si l’information est confirmée, il s’agit d’une grave violation des règles élémentaires du droit international”, a déclaré le porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Alexander Lukashevich.
Israël gardait le silence ce jeudi. Il aurait averti les Etats-Unis de ses frappes, selon le New York Times. De leur côté, des rebelles syriens ont indiqué que c‘étaient eux qui avaient tiré sur le site de Jamrayah. Le conflit entre les rebelles et le régime syrien a fait plus de 35 morts ce jeudi.

Avec AFP et Reuters

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Beckham : le Spice Boy débarque à Paris pour 5 mois