DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Un air un peu moins pollué mais une inquiétude croissante à Pékin


Chine

Un air un peu moins pollué mais une inquiétude croissante à Pékin

Face aux pics de pollution atmosphérique dans la capitale chinoise, même les médias officiels réclament plus d’ouverture au gouvernement. Le nombre de cas de personnes souffrant de problèmes pulmonaires ou de difficultés respiratoires a enregistré une hausse de 20% d’après une enquête du journal Pékin-matin.
Le site de l’ambassade américaine qui publie son propre indice de qualité de l’air est devenu largement plus populaire que celui des autorités. L’ambassade indiquait ainsi que la pollution était ce jeudi “très mauvaise pour la santé” contre “dangereux” la veille. La municipalité affirmait, elle, que Pékin était “légèrement” polluée.
Un millionnaire chinois, Pan Shiyi, figure des réseaux sociaux, a lancé une campagne pour réclamer une loi contre la pollution atmosphérique.

Avec AFP

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

L'Etat hébreu a-t-il bombardé un site syrien?