DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Vers une radiothérapie plus précise

Vous lisez:

Vers une radiothérapie plus précise

Taille du texte Aa Aa

A l’Institut catalan d’oncologie, on a mis au point une nouvelle technique de radiothérapie particulièrement efficace contre le cancer du poumon. Avec la méthode traditionnelle, il est très difficile d’irradier certaines tumeurs à cause de la respiration du patient. Sa cage thoracique bouge, la précision n’est pas suffisante et les séances s’allongent.

Ici, les oncologues ont créé un système qui permet à l’irradiation d‘être synchronisée avec les inspirations et expirations du patient.

“Le premier avantage, c’est que le patient n’est pas opéré. Et au lieu de faire 7 semaines de traitement continu, on peut le fractionner et ça prend maximun 2 semaines en tout”, explique Ferran Guedea, chef du service d’oncologie à l’hôpital Bellvitge de Barcelone.

Au-delà de cette synchronisation avec le mouvement respiratoire, c’est avant tout la précision de cette nouvelle technique qui fait la différence. Elle permet de détruire beaucoup plus facilement tumeurs et métastases.

“Dans le passé, seulement 30% des patients traités avec des techniques conventionnelles atteignaient 2 ans de vie supplémentaire minimum. Maintenant c’est 70-80%”, se félicitel’oncologue Arturo Navarro.

Cette nouvelle méthode a été testée sur plus de 70 patients atteints de cancers du poumon depuis 2008. Et les résultats sont encourageants.

Si la méthode est confirmée, les chercheurs envisagent de l’appliquer à d’autres cancers. Cette technique pourrait être particulièrement efficace contre les cancers du foie, des os et de la prostate.