Skip to main content

|

L’opposition égyptienne crie de nouveau sa rage contre le président Mohamed Morsi. Des milliers de personnes sont descendues dans la rue ce vendredi au Caire, mais aussi à Alexandrie et dans les villes proches du canal de Suez. Dans la capitale, quelques heurts ont éclaté entre les manifestants et les forces de l’ordre. Au moins deux protestataires ont été blessés. L’opposition accuse le président d’avoir trahi la révolution. “Aucune réponse n’a été donnée aux revendications de la révolution, dit un manifestant. Ce régime est une copie de l’ancien, et nous réclamons sa chute !”
“Il n’y a pas trace de droits de l’Homme dans la Constitution, se fâche une Egyptienne. Il n’y a pas d‘éducation, ni d’assurance santé”.

Les violences de rue en Egypte ont fait une soixantaine de morts en moins d’une semaine. Les pires affrontements on eu lieu à Port-Saïd, où la population a encore manifesté massivement ce vendredi. Les opposants réclament que le président Morsi soit traduit en justice.

Copyright © 2014 euronews

Plus d'actualités sur :
|

Identifiez-vous
Merci d’entrer vos identifiants de connexion

ou Rejoignez la communauté euronews

Avez-vous oublié votre mot de passe ?