DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Explosion dans la tour de Pemex à Mexico : l'origine reste floue

Vous lisez:

Explosion dans la tour de Pemex à Mexico : l'origine reste floue

Taille du texte Aa Aa

Elle a fait l’effet d’un tremblement de terre en plein centre de Mexico. Une très forte explosion a tué au moins 32 personnes, dont une majorité de femmes, et en a blessé plus d’une centaine jeudi après-midi. C’est l’un des plus hauts gratte-ciel de la capitale mexicaine qui a tremblé. Il abrite le siège de la compagnie pétrolière d’Etat Pemex.

L’explosion a surtout endommagé la partie
inférieure de la tour, qui compte une cinquantaine d‘étages, mais une grande partie des vitres a été soufflée. Les secouristes mexicains dépêchés sur place ont, dans l’urgence, évacué les premiers blessés sur des chaises de bureau. Puis, tout au long de la nuit, une unité spécialisée dans la recherche des victimes après un séisme a fouillé les décombres, à l’aide de chiens.

Le président mexicain Enrique Pena Nieto s’est rendu sur les lieux du drame. “Toute affirmation sur l’origine de l’explosion serait de la spéculation”, a-t-il mis en garde. L’enquête ne fait effectivement que commencer. Le service de la protection civile a toutefois indiqué qu’il pouvait s’agir d’une accumulation de gaz dans un local électrique qui dessert la tour de Pemex. Le géant pétrolier a publié une liste de ses salariés blessés. Le bilan des morts, lui, devrait s’alourdir.