DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La stabilité de l'Arménie menacée par une tentative d'assassinat


Arménie

La stabilité de l'Arménie menacée par une tentative d'assassinat

Une attaque visant à “déstabiliser l’Arménie”. C’est en ces termes que le Président Serge Sarkissian a qualifié la tentative d’assassinat contre Parouïr Haïrikian, candidat indépendant à l‘élection présidentielle. Il lui a rendu visite à l’hôpital.

Blessé d’une balle dans l‘épaule, il est désormais hors de danger.

Crédité d’1% des intentions de vote, le leader de l’Union pour l’autodétermination a été la cible de tirs jeudi soir devant son domicile d’Erevan, la capitale.

Cette tentative d’assassinat fait ressurgir les craintes de voir l’ancienne république soviétique renouer avec la violence qui avait endeuillé la présidentielle de 2008.

Huit candidats sont en lice pour l‘élection du 18 février, dont le président sortant, grand favori. Si un candidat déclare forfait, la constitution prévoit un report du scrutin de 15 à 40 jours.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Explosion à Mexico : le bilan s'alourdit