DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les taxis londoniens passent sous pavillon chinois

Vous lisez:

Les taxis londoniens passent sous pavillon chinois

Taille du texte Aa Aa

Connaissez-vous le métier de l’entreprise britannique Manganese Bronze Holdings ? C’est la société qui chapeaute la London Taxi company le constructeur des fameux taxis londoniens. Manganese Bronze holdings vient d‘être acquise par le chinois Geely, déjà propriétaire de Volvo. Coût de l’opération : 13 millions d’euros.

Manganese Bronze Holdings qui accuse des pertes depuis quatre ans a été placée en redressement judiciaire depuis octobre dernier et 99 de ses 176 salariés avaient perdu leur emploi.

Geely qui détenait déjà 23% du capital, veut aider sa nouvelle filiale à se développer à l’international.

Le groupe chinois assure que la production va continuer dans l’usine de Coventry avec les 107 salariés actuels. Et notamment la production du TX4. C’est ce véhicule qui avait déclenché la mise en redressement judiciaire du constructeur après le rappel de 400 taxis pour défaut d’assemblage.

Mais la compétition nationale et internationale s’annonce rude pour les taxis londoniens.

En effet Mercedes et bientôt Nissan développent le même type de service.