DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Egypte : la brutalité de la police choque à nouveau l'opinion


Egypte

Egypte : la brutalité de la police choque à nouveau l'opinion

Voilà des images bien embarrassantes pour les autorités égyptiennes. On y voit un homme être déshabillé et battu par les forces de police. Cela se serait passé la nuit dernière, aux abords du palais présidentiel au Caire. D’autres vidéos montrent des manifestants se faire tabasser. Pour beaucoup d’Egyptiens, cela rappelle les brutalités commises par les forces de sécurité du temps d’Hosni Moubarak.

Le chef de l’Etat a réagi ce samedi, via un communiqué. Mohamed Morsi s’est dit “attristé” par ces “images choquantes”, et il a ordonné l’ouverture d’une enquête.

Dans les rues de la capitale égyptienne, on dénonce la brutalité des forces de l’ordre. “Du point de vue des droits de l’homme, rien ne peut justifier qu’un individu soit traité de la sorte, estime Ahmed Khaled. Les policiers auraient pu arrêter le type mais sans le passer à tabac, comme ils l’ont fait”. Un peu plus loin Ahmed Salah ajoute : “les policiers qui ont fait ça, il faudrait un jour qu’un de leurs proches subissent ce genre de brutalité, comme ça ils verront ce que ça fait ! On ne peut accepter un tel comportement, quand bien même il s’agirait d’un voleur ou d’un voyou”.

Ce samedi, la principale coalition de l’opposition a demandé que le président Mohamed Morsi soit démis de ses fonctions et traduit en justice.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Mega : Kim Dotcom défie les hackers de craquer son site