DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Croatie : manifestation à Vukovar contre l'indroduction de l'alphabet cyrillique

Vous lisez:

Croatie : manifestation à Vukovar contre l'indroduction de l'alphabet cyrillique

Taille du texte Aa Aa

Environ 20 000 personnes ont manifesté samedi à Vukovar contre l’introduction de l’alphabet cyrillique serbe, au côté de l’alphabet latin. Les autorités locales entendent appliquer une loi, chère à l’Union européenne, qui impose l’utilisation d’inscriptions bilingues dans les villes où les minorités représentent au moins un tiers de la population.

Mais vingt ans après la guerre, la rancœur envers les Serbes demeure ici très forte, comme l’explique cette habitante de Vukovar : “c’est insupportable”, dit-elle. ‘‘Les Serbes, je ne veux même pas les regarder. Ils ont fait couler le sang de nos enfants, de nos maris. Je ne les aime pas. S’ils n’avaient pas tué des gens, il n’y aurait pas de problèmes.”

Pour cet homme, “les autorités n’ont pas le droit d’introduire l’alphabet cyrillique à Vukovar, tant que les blessures de la guerre ne sont pas refermées, si elles disparaissent un jour.”

La ville de Vukovar, à l’est de la Croatie, a payé un lourd tribut à la guerre d’indépendance : près de 2000 personnes y ont été tuées, dont de nombreux civils. Une organisation d’anciens combattants était à l’origine de cette manifestation qui a attiré des Croates de tout le pays.