DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Mali : l'armée française bombarde la région de Kidal

Vous lisez:

Mali : l'armée française bombarde la région de Kidal

Taille du texte Aa Aa

L’armée française a bombardé dimanche la région de Kidal, considérée comme le dernier bastion des groupes armés islamistes dans le nord-est du Mali. Chassés des villes de Gao et Tombouctou, les combattants rebelles pourraient se cacher désormais dans cette vaste zone de montagnes et de grottes. C’est là aussi que pourraient être détenus les sept otages français. Les bombardements ont visé des dépôts logistiques et des centres d’entraînement des islamistes, au nord de Kidal et dans la zone de Tessalit, non loin de la frontière algérienne.

Cette opération intervient au lendemain de la visite de François Hollande, qui a été accueilli en véritable héros libérateur à Tombouctou. Au côté du président malien par intérim Dioncounda Traoré, le chef de l’Etat français a indiqué que les militaires n’avaient pas encore totalement terminé leur mission et qu’ils resteraient au côté des soldats maliens encore quelques semaines. L’objectif de Paris est de passer le relais aux troupes africaines, assez rapidement.