DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Palmarès 2013 du festival international de la BD


France

Palmarès 2013 du festival international de la BD

La 40ème édition du festival international de la bande dessinée s’achève ce dimanche à Angoulême. Cette année, le Grand prix du Festival a été attribué au dessinateur néerlandais Willem.

Neuf autres prix récompensent les meilleurs albums de 2012. Ces « Fauves d’Angoulême » sont décernés par plusieurs jurys, chargés de couronner les talents du 9ème art parmi 59 livres répartis dans quatre sélections. Trente-deux albums étaient en compétition dans la Sélection officielle du Festival, réduite cette année. Douze albums étaient en lice dans la Sélection Jeunesse et dix dans la Sélection Patrimoine. Enfin, cinq albums concouraient dans la Sélection Polar.

Prix du Meilleur Album : Tome 2 du best-seller « Quai d’Orsay. Chroniques diplomatiques » (Dargaud) de Christophe Blain et Abel Lanzac.

Prix du Public Cultura : « Tu mourras moins bête » (Ankama) de Marion Montaigne.

Prix Spécial du Jury : « Le Nao de Brown » (Akileos) de Glyn Dillon.

Prix de la Série : « Aama. Tome 2. La multitude invisible » (Gallimard) de Frederik Peeters.

Prix révélation : « Automne » (Nobrow) de Jon McNaught.

Prix jeunesse : « Les Légendaires Origines. Tome 1 » (Delcourt) de Sobral et Nadou.

Prix du patrimoine : « Krazy Kat. 1925-1929 » (Les Rêveurs) de George Herriman.

Prix du polar SNCF : « Castilla Drive » (Actes Sud/L’An 2) d’Anthony Pastor.

Prix de la BD alternative : « Dopututto Max », une publication éditée à Toulouse par les éditions Misma.

Par ailleurs, le Festival a décidé, comme lors des 10e, 15e et 20e éditions, d’attribuer un Prix spécial. Il a été décerné pour l’ensemble de son œuvre au Japonais Akira Toriyama, 57 ans, l’auteur du mythique Dragon Ball, le manga le plus vendu au monde avec quelque 230 millions d’exemplaires.

Le festival international d’Angoulême est devenu au fil des années un rendez-vous incontournable des fans de bande dessinée. « Qui eût cru que 40 ans plus tard, le Festival serait le premier Festival de BD dans le monde ? » s’est étonné Jean-Pierre Dionnet, son président.

Au programme de ces quatre jours : expositions, spectacles, conférences et rencontres numériques. Sans compter que les adeptes de la BD ont pu approcher les auteurs qu’ils affectionnent tout particulièrement.

Parmi les célébrités de la bande dessinée présentes à Angoulême, une légende vivante du manga, le Japonais Leiji Matsumoto, Albert Uderzo, le créateur du héros gaulois Astérix, et Pénélope Bagieu, l’auteure de « Joséphine ».

Prochain article

monde

Fusion Fiat-Chrysler prévue en 2014