Skip to main content

Dernière Minute
  • Ouganda: la Cour constitutionnelle annule la loi antihomosexualité controversée (avocat)
|

L’opposition égyptienne ne cesse de dénoncer la brutalité de la police à l‘égard des manifestants anti-Morsi. Deux activistes ont été enterrés ce lundi au Caire : le premier a péri dans des affrontements avec les forces de l’ordre. Quant au second, il aurait été torturé à mort durant sa détention.

“On a vu des signes de torture sur son cou, sa langue, et sur d’autres parties de son corps. Il a été soumis à une torture excessive. On pensait en avoir terminé avec la torture en Égypte depuis le départ de Moubarak’‘, explique une activiste.

La brutalité de la police a été mise à nue dans une récente vidéo, où l’on voyait un manifestant être déshabillé puis passé à tabac par les forces de l’ordre. L’opposition exige que le président Morsi soit démis de ses fonctions et traduit en justice.

Copyright © 2014 euronews

Plus d'actualités sur :
|

Identifiez-vous
Merci d’entrer vos identifiants de connexion

ou Rejoignez la communauté euronews

Avez-vous oublié votre mot de passe ?