DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La justice américaine demande 5 milliards de dollars à S&P


Business

La justice américaine demande 5 milliards de dollars à S&P

 
 
C’est la première fois depuis la crise financière  2007-2008 que les Etats Unis s’en prennent directement à une agence de notation, en l’occurence Standard & Poor’s. Le département américain de la Justice a déposé une plainte au civil contre l’agence dans laquelle il lui demande 5 milliards de dollars de dommages et intérêts. Jusqu‘à présent, les autorités américaines s’en étaient plutôt prises aux banques. L’agence de notation est accusée d’avoir délibérément sous-évalué, de 2004 à 2007, le risque que représentaient certains actifs financiers liés à des emprunts immobiliers à risque, les fameux “subprimes“ qui sont à l’origine de la crise économique et financière qui s’est étendue au monde entier à partir de 2007-2008.
Standard and Poor’s affirme “regretter profondément que ses notations aient échoué à anticiper totalement la rapide détèrioration des conditions sur le marché hypothécaire américain entre 2007 et 2008”, mais juge injustifiées les accusations de la justice américaine.