DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Syrie : la situation humanitaire des déplacés devient critique

Vous lisez:

Syrie : la situation humanitaire des déplacés devient critique

Taille du texte Aa Aa

La situation humanitaire en Syrie se dégrade à un rythme toujours plus soutenu. Deux millions de personnes sont désomais déplacées, estime le Bureau des Affaires humanitaires de l’ONU. Dans les camps de réfugiés à l’intérieur de la Syrie, l’eau insalubre provoque un nombre croissant de maladies, et les déplacés n’ont pas d’argent pour acheter de la nourriture. Le Programme alimentaire mondial a prévu de s’adapter, en apportant son aide à 2,5 millions de personnes, contre 1,5 million actuellement.

Sur le plan politique, le chef de l’opposition syrienne, Ahmed Moaz al-Khatib, semble avoir ouvert une porte en proposant d’organiser des négociations avec le pouvoir. La Russie, et même l’Iran, pourtant alliés de longue date de Damas, ont salué cette proposition de dialogue. Mais l’opposition lance son appel essentiellement au vice-président syrien, Farouk al-Chareh, sans doute parce que ce dernier a clairement affiché ses divergences avec le président Bachar al-Assad en décembre dernier. La communauté internationale s’accroche à tout espoir de dialogue, après presque deux ans de tueries et de destructions en Syrie.