DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Sommet islamique : l'opposition syrienne est invitée à renforcer son unité

Vous lisez:

Sommet islamique : l'opposition syrienne est invitée à renforcer son unité

Taille du texte Aa Aa

Les participants au 12e sommet islamique, qui se tient au Caire, s’adressent directement à l’opposition syrienne. Malgré la présence du président iranien, qui reste un allié du régime de Damas, plusieurs pays arabes ont appelé les différentes mouvances de l’opposition à s’unir.
“Nous sommes pour une solution politique qui évite le risque d’une division ethnique et géographique en Syrie, a indiqué le chef de la diplomatie égyptienne, Mohamed Kamel Amr. Nous sommes pour une transition du pouvoir rapide et pacifique”.
Dans le projet de résolution qui devrait être adopté, les membres de l’Organisation de la conférence islamique souhaitent “un dialogue entre l’opposition syrienne et des dirigeants non impliqués dans la répression”.

A ce sommet du Caire, les Palestiniens, par la voix de Saeb Erekat, ont regretté de ne toujours pas voir venir la subvention de cent millions de dollars par mois, promise à l’Autorité palestinienne au sommet de Doha. L’intervention militaire française au Mali a aussi été commentée au 12e sommet islamique. L’Egypte et le Qatar y restent hostiles.
“Ce sommet s’est concentré sur les nouveaux enjeux dans certains pays, explique notre correspondant au Caire Mohamed Shaikhibrahim, principalement sur la crise syrienne, la question palestinienne et le futur en Iran. Ses participants essaient de trouver une dynamique commune, malgré leurs différentes approches”.