DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Bataille de communication de l’UE autour du budget 2014-2020

Vous lisez:

Bataille de communication de l’UE autour du budget 2014-2020

Taille du texte Aa Aa

L’Union européenne commence ce jeudi d’âpres négociations pour boucler le cadre financier pluriannuel (CFP) dans lequel seront construits chaque budget annuel de l’UE des sept ans à venir. Déjà perdu ? La migraine pointe ? Énervé ?

C’est ce que semble croire l’Union européenne sur ce que ce sujet inspire à ces euro-citoyens. Du coup, les trois institutions européennes impliquées dans l’adoption du CFP déploient leur plus beaux outils pour contrecarrer les opinions négatives.

Du côté de la Commission

La Commission a mis en place sur son site, un espace vidéo consacré au budget et à la programmation financière.

Dans une de ces vidéo, la Commission prétend guider le citoyen « à travers tous les mécanismes principaux, de l’adoption du budget jusqu’[aux] droits [du citoyen] en matière d’information sur qui a reçu l’argent de l’UE ». Si un lien permet de retrouver toutes ces informations via un site très complet mais somme tout classique, la vidéo ne répond pas à toutes ces questions mais se contente d’énumérer les domaines couverts par le budget européen.

La Commission dédie aussi une page au démontage des « mythes » par des « faits ». Exemple de mythe : « Le budget de l’Union est colossal » ou « L’Union finance des projets ridicules comme des centres de dressage pour chiens ou des concerts d’Elton John ».

Tout à son plan de communication, la Commission a intégré au milieu de trois vidéos créées par ses soins une quatrième vidéo complétement extérieure à ses services.

Cette vidéo [en anglais] intitulée, « Vous pensez que le fonds européen n’est que subventions, corruption et plus de routes ? Réfléchissez-y à deux fois ! » fait, en fait, partie d’une campagne lancée par trois ONG écologistes, le WWF, CEE Bankwatch Network et Friends of the Earth Europe.

Cette campagne vise à interpeller les institutions européennes sur l’utilisation qui est faite des fonds de l’Union en mettant en avant les projets écologistes et humains qui ont pu être développés avec des aides européennes, contrairement à d'autres projets non respectueux de l’environnement selon les ONG.

Or, hormis quelques secondes de générique à la fin et un lien à côté de la vidéo, rien ne la différencie des trois autres, laissant entendre qu’elle fait partie de l’arsenal de communication de la Commission.

Il n’en est rien. On peut voir en petits caractères à la toute fin du clip que « le contenu de cette production relève uniquement de la responsabilité de CEE Bankwatch Network, Friends of the Earth Europe et WWF et ne doit en aucun cas être considéré comme reflétant la position de l’Union Européenne ».

Philippe Carr du WFF Europe a confirmé à euronews que la Commission s’est accaparée cette vidéo à son profit sans en informer ses producteurs. Il insiste pour dire que pourtant cette campagne est d’abord tournée contre la Commission et le Parlement : « On soutient ces projets [décrits dans la vidéo] mais par la façon dont l’argent est dépensée. Il ne s’agit pas de dire qu’il faut plus ou moins d’argent mais de faire en sorte qu’elle soit bien utilisée ». Il continue en expliquant que certes la campagne est faite pour « pousser [la Commission, le Parlement et le Conseil des ministres] dans la bonne direction avant que le budget ne soit voté » mais aussi pour qu’après son adoption, les fonds soit bien répartis sur des projets durables.

Un Parlement pragmatique

Le Parlement européen, élu par les citoyens, est moins dans la communication didactique que dans l’explication pragmatique. Il propose donc un dossier en 12 points dont une infographie sur la taxe Tobin, une interview et un rappel historique.

Le service de communication du Parlement a aussi produit une infographie interactive mettant en scènes de chiffres clés des budgets européens des derniers années en préambule des négociations.

Enfin, tout comme la Commission, le Parlement a entrepris de démonter certains mythes sur les budgets européens (et non sur le cadre financier toujours) dans une série d’infographies. Il pose, par exemple la question « préférez-vous être un fonctionnaire européen ou britannique »

Le conseil de l’UE

Le Conseil de l’Union européenne semble tout d’abord offrir une communication très austère : une liste en 10 points des éléments à connaître concernant les négociations pour le CFP, des infographies plus kafkaïennes que pédagogiques :

Mais on trouve aussi un diaporama didactique et animé, [en anglais] jouant sur une analogie avec la construction du maison qui concrétise un concept qui peut être habituellement noyé sous les chiffres gigantesques du CFP.

Au-delà de ces outils de communication, l’UE met, dans un effort de transparence certain, tous les chiffres et de nombreuses informations disponibles aux citoyens curieux et suffisamment patients pour chercher. Sur le budget, il suffit, par exemple, d’explorer le site de la Commission dédié au sujet.