DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Des centaines de Tunisiens se recueillent devant le corps de Chokri Belaïd

Vous lisez:

Des centaines de Tunisiens se recueillent devant le corps de Chokri Belaïd

Taille du texte Aa Aa

La dépouille de Chokri Belaïd repose dans sa maison natale, dans une banlieue défavorisée de Tunis. Des centaines de personnes, des anonymes comme des personnalités, se relaient pour venir s’y recueillir, et apporter leur soutien à la famille de l’opposant tunisien assassiné. La soeur de Chokri Belaïd accuse le pouvoir islamiste: “J’accuse le président du parti Ennahda en personne, et le ministre de l’Intérieur, d’avoir tué mon frère. Ce sont les seuls qui l’ont menacé, et il n’a pas d’autres ennemis. Nous n’accusons aucun autre parti politique, seulement Ennahda”.

Le parti islamiste modéré, qui dirige la coalition au pouvoir en Tunisie, continue de démentir toute implication dans l’assassinat, mais laisse le dernier mot à la justice. “Ennahda n’a aucun intérêt à s’attaquer à un adversaire politique, explique Mohamed Habib Marzouki, conseiller du Premier ministre tunisien, mais si la justice découvre les raisons et montre que ses accusations sont fondées, à ce moment-là, la loi doit être appliquée”.
Aucune information ne filtre sur les avancées de l’enquête. Le chauffeur de Chokri Belaïd, qui est suspecté d’avoir parlé au tueur, est toujours interrogé par la police.