DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Pour Mario Draghi, la hausse de l'euro est le signe du retour de la confiance dans l'euro


économie

Pour Mario Draghi, la hausse de l'euro est le signe du retour de la confiance dans l'euro

La BCE a sans surprise laissé inchangé à 0,75% son principal taux d’intérêt directeur jeudi à l’issue de la réunion de son conseil des gouverneurs.
L’activité économique dans la zone euro devrait se reprendre progressivement au cours de cette année, a déclaré Mario Draghi son Président au cours de sa conférence de presse. Mais tout le monde attendait son commentaire sur la hausse de l’euro.
“L’appréciation de l’euro a expliqué Mario Draghi, c’est dans un sens, un signe du retour de la confiance dans l’euro. Le taux de change de l’euro n’est pas un objectif de politique monétaire, mais il est important pour la croissance et la stabilité des prix. Et nous ferons attention, si cette appréciation se poursuivant, elle modifie notre évaluation des risques”.

Peu après l’intervention du Président de la BCE, l’euro affichait une baisse sensible sous 1 dollar et 34 cents par rapport à 1 dollar 3520 au fixing de mercredi.
Face aux récentes inquiétudes du Président français François Hollande sur la hausse de l’euro et son appel pour définir une politique de change; Mario Draghi a rappelé que la BCE est indépendante et que les taux de change actuels sont dans leur moyenne de long terme.
Enfin pourquoi Mario Draghi a-t-il rappelé que l’euro n’est-il pas un objectif de politique monétaire pour la BCE ? Parce que la BCE est plus sensible à la valeur interne de l’euro, c’est à dire celle qui est inversement liée au taux d’inflation qu‘à sa valeur externe estimée par le marché monétaire.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

économie

Le Trésor espagnol paye le scandale qui touche le Parti populaire au pouvoir