DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Premier jour du sommet européen sur le budget : des positions toujours aussi éloignées

Vous lisez:

Premier jour du sommet européen sur le budget : des positions toujours aussi éloignées

Taille du texte Aa Aa

Ce sont les acteurs clés de la soirée. Cameron et Merkel exigent des coupes supplémentaires, Hollande veut limiter la casse pour la politique agricole commune. Les pays largement bénéficiaires de l’argent communautaire ne veulent pas perdre leurs financements. Les positions des 27 semblent donc toujours aussi éloignées…

“On ne sait jamais avec ces sommets,
explique Alexander Stubb, le ministre finlandais des Affaires européennes, quelque peu chose peut apparaître, quelqu’un peut être frustré, quelqu’un peut vouloir tout bloquer, mais je pense que c’est vraiment le moment de parvenir à un accord, après tout, ca ne représente qu’1% du PIB européen”.

Le Premier ministre italien dénonce “une orgie de coupes budgétaires”. Le premier ministre tchèque menace d’utiliser, à son tour, son droit de veto. Pour André Sapir, analyste au groupe de réflexion Bruegel, il s’agit avant tout d’une bataille politique : “le statut quo c’est la règle avec quelques changements mineurs pour que chacun puisse rentrer chez lui en criant victoire, soit sur le montant total des dépenses, soit sur le montant qu’il reçoit et pour qui il reçoit cet argent”.