DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Violents combats dans la banlieue de Damas

Vous lisez:

Violents combats dans la banlieue de Damas

Taille du texte Aa Aa

Jobar, Qaboune ou encore Qadam, ces quartiers périphériques de Damas et places forte de la rébellion syrienne, sont le théâtre de violents combats, les plus durs depuis des mois.

L’armée, qui mène une “offensive généralisée” contre les rebelles, s’est dite “déterminée à écraser le terrorisme autour de la capitale et dans les grandes villes”, selon al-Watan, un journal proche du pouvoir.

Alors que les combats s’intensifient entre rebelles et soldats, des fissures apparaissent au sein de l’opposition. L’offre de dialogue avec Damas, doublée d’un ultimatum au régime de Bachar al-Assad, divise la Coalition.

Parallèlement, Médecins Sans Frontières (MSF)
présentait ce jeudi à Genève son dernier rapport sur les conditions de vie des réfugiés syriens au Liban. Leur situation est catastrophique.

Selon l’ONG, la moitié de ces réfugiés, faute d’argent, ne reçoit pas les traitements médicaux dont elle a besoin.

MSF a jugé prioritaire l’accès aux services médicaux pour ces réfugiés, que ces derniers soient enregistrés ou non auprès du Haut Commissariat de l’ONU pour les réfugiés.

Selon l’organisation, les besoins humanitaires des réfugiés syriens vivant au Liban ne sont pas satisfaits dans tous les domaines.