DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Attentat-suicide à Gao et heurts entre soldats maliens à Bamako

Vous lisez:

Attentat-suicide à Gao et heurts entre soldats maliens à Bamako

Taille du texte Aa Aa

Le Premier attentat-suicide du Mali a eu lieu ce matin à Gao. Cet attentat visait des militaires maliens. Le kamikaze, apparemment un touareg qui avait revêtu un uniforme de la gendarmerie malienne, est mort sur le coup. Un soldat a été légèrement blessé.

Cette action suicide survient au lendemain d’une déclaration du porte-parole d’un groupe islamiste du nord du Mali, le “Mujao”. Le Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest a revendiqué la pose de mines en bordure de routes ainsi que le recours aux attentats-suicides dans la région.

Parallèlement, à près de 1200 km de Gao, à Bamako, des soldats maliens ont attaqué un camp des “Bérêts rouges”. Ces derniers sont aussi des militaires mais proches de l’ex-président Amadou Toumani Touré renversé l’an dernier.
Cette agression illustre les profondes divisions au sein de l’armée malienne. Elle aurait été motivée par le refus des “Bérêts rouges” de quitter leur camp de Bamako pour aller combattre les islamistes dans le nord du pays.