DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Berlusconi en passe de combler son retard

Vous lisez:

Berlusconi en passe de combler son retard

Taille du texte Aa Aa

L‘éternel retour de Silvio Berlusconi se confirme en Italie. Le Cavaliere effectue une remontée spectaculaire dans les sondages grâce à une opération de charme bien rodée et concentrée sur la dénégation des choix budgétaires de Mario Monti et de l’Union européenne. Il promet ainsi de supprimer la taxe foncière, un cadeau qui coûterait quatre milliards d’euros par an à l’Etat italien.

“Nous devons travailler pour que l’Europe change sa politique économique d’austérité, qui est suicidaire ; travailler pour qu’elle aille vers davantage d’unité afin de garantir non seulement le maintien de la paix et du bien-être, mais aussi pour qu’elle puisse croître en conformité avec les rêves de ses pères fondateurs”, a ainsi déclaré Silvio Berlusconi, tête d’affiche du Peuple de la Liberté (PdL) lors d’un meeting à Rome.

Son camp ne serait plus qu‘à cinq points en moyenne dans les sondages de la coalition de centre gauche menée par le Parti démocrate (PD) de Pier Luigi Bersani. Lui plaide pour des Etats-Unis d’Europe et met en garde la population contre le chant des sirènes berlusconniennes.

“Pourquoi nous ne pouvons pas adhérer à la démagogie ? Parce que c’est une insulte à l’Italie ! Nous, nous aimons l’Italie ! Nous aimons l’Italie !
Nous n’acceptons pas qu’elle soit insultée, qu’on se moque d’elle. On doit respecter les Italiens parce que ce sont des personnes intelligentes”, s’est indigné Pier Luigi Bersani.

A deux semaines des législatives, 40% des électeurs seraient toujours indécis. Dans ce contexte, avec ses 15% d’intentions de vote, le centre emmené par l’ex président du Conseil, Mario Monti, pourrait bien jouer le rôle de faiseur de rois.