DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'Union européenne presse l'Ukraine d'aller plus vite dans ses réformes


Ukraine

L'Union européenne presse l'Ukraine d'aller plus vite dans ses réformes

L’Ukraine, invitée à mener rapidement des réformes, sous peine de retarder son rapprochement avec l’Union européenne. C’est le message transmis par le commissaire européen à l’Elargissement, Stefan Füle, en visite à Kiev. Il a notamment appelé le gouvernement à régler le problème de la “justice sélective”. Cela concerne les poursuites lancées contre les opposants politiques et notamment Ioulia Timochenko. “La ‘justice sélective’ est un terme qui fait référence à un système qui n’existe pas dans notre pays, a répliqué Leonid Kozhara, ministre ukrainien des Affaires étrangères. L’Union européenne parle de quelques cas bien connus sur lesquels nous sommes prêts à nous pencher”.

L’Union européenne et l’Ukraine doivent théoriquement signer un accord d’association en novembre prochain. Une échéance que Stefan Füle a rappelé au président ukrainien Viktor Ianoukovitch ce vendredi matin, mais aussi aux députés, qu’il a rencontrés la veille.

Le parlement ukrainien est actuellement le théâtre d’un bras-de-fer entre parti au pouvoir et opposition. Les opposants accusent les députés pro-gouvernementaux de voter au nom de leurs collègues absents. Ils réclament donc l’obligation de présence pour pouvoir voter. Vêtus de tee-shirt rouges, ils campent depuis quatre jours dans l’hémicycle pour obtenir gain de cause.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Sommet européen: les 27 mettent le cap sur un accord