DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Viande de cheval : les retraits de produits surgelés se multiplient

Vous lisez:

Viande de cheval : les retraits de produits surgelés se multiplient

Taille du texte Aa Aa

Outre-manche, On ne plaisante décidément pas avec la viande cheval, cette denrée taboue découverte en quantité dans des lasagnes et des spaghetti bolognaise, au lieu de la viande de boeuf.

Le scandale pourrait entraîner un moratoire sur toute la viande en provenance de l’UE, c’est en tout cas ce que préconise Anne McIntosh, présidente de la commission parlementaire britannique chargée des questions d’alimentation.

Pour l’heure l’importateur, français, et l’exportateur, roumain, se rejettent la faute.

“J’ai demandé un rapport et je ne souhaite pas faire de commentaire avant que le président de l’Autorité sanitaire vétérinaire roumaine ne me le remette, a déclaré Daniel Constantin, ministre roumain de l’Agriculture.
J’espère identifier ces exportateurs dès que possible. Au final il s’agit d’une question de contrôle de la marchandise avant qu’elle ne parte vers les marchés européens.”

Selon les premiers éléments de l’enquête, le fournisseur en viande de l’usine qui fabrique les produits surgelés incriminés est la société française Spanghero, mais la viande est d’origine roumaine. Outre le Royaume-Uni et la Suède, la France a retiré de la distribution de nombreux plats surgelés suspectés de contenir de la viande cheval. On en saura plus mercredi sur la responsabilité du fournisseur français.