DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Chypre refuse que les épargnants payent pour les banques

Vous lisez:

Chypre refuse que les épargnants payent pour les banques

Taille du texte Aa Aa

Pas question que les épargnants subissent des pertes pour éponger la dette bancaire de Chypre. A son arrivée à la réunion des ministres des Finances de la zone euro, le chypriote Vassos Shiarly a contesté un scénario qui avait filtré dans la presse :

“ Nous disons clairement que nous n’accepterons jamais et ne discuterons pas de quelque chose comme cela. Par ailleurs, je veux préciser que ce serait totalement illégal d’après la législation chypriote, et aussi, me semble-t-il, d’après la législation européenne “ , a-t-il déclaré.

Les Européens et le FMI doivent décider en mars d’un plan d’aide à Chypre, une fois que l‘élection présidentielle – dont le premier tour a lieu dimanche – sera passée. Au centre de cet Eurogroupe, il y a aussi la question du blanchiment d’argent et d’une surveillance renforcée à Chypre demandée notamment par l’Allemagne. Car certains, en premier lieu Berlin, s’interrogent sur la transparence des banques chypriotes où de riches clients russes auraient placé 15 à 20 milliards d’euros. Mais le nouveau président de l’Eurogroupe espère un accord rapide.

“ Je pense que nous devrions utiliser le temps que nous avons pour trouver la meilleure solution possible. Je suis certain que le gouvernement allemand en convient “ , a dit Jeroen Dijsselbloem.

Plombée par la dette de ses banques, Chypre a demandé l’aide de l’Union européenne et du FMI en juin dernier. Elle a besoin de 17,5 milliards d’euros.