DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Démission du pape : aucun regret de la part des victimes de prêtres pédophiles

Vous lisez:

Démission du pape : aucun regret de la part des victimes de prêtres pédophiles

Taille du texte Aa Aa

Les victimes de prêtres pédophiles ne regrettent pas le départ de Benoît XVI. Les associations de victimes, particulièrement aux Etats-Unis, estiment que le pape n’a rien fait pour punir les coupables. David Lorenz, qui dirige l’une de ces associations dans le Maryland, a lui-même été abusé sexuellement. Il témoigne : “Le pape a présenté des excuses en Irlande, aux Etats-Unis, en Australie, en Allemagne, en Espagne… Il a écrit des lettres d’excuses pour ce qui s’est passé dans ces pays, mais il n’a pas agi, et des mots sans action, c’est vide de sens ! J’ai bien peur que le successeur de Benoît XVI soit aussi rigide que lui.”

Dans la région de Los Angeles, une centaine de prêtres sont accusés de pédophilie. Les associations de victimes dénoncent leur hiérarchie qui les a couverts. Le cardinal Mahony fait partie de cette hiérarchie, et pourtant, il compte participer au prochain conclave. Un habitant de Los Angeles, victime d’abus sexuels, est résigné: “Si l’Eglise l’autorise à voter pour désigner un nouveau pape, dit-il, alors nous devons nous soumettre”.
Les rapports publiés par la Conférence des évêques américains ont recensé 16.000 victimes de prêtres pédophiles aux Etats-Unis.