DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'exclusion de la lutte des JO met le Japon en colère

Vous lisez:

L'exclusion de la lutte des JO met le Japon en colère

Taille du texte Aa Aa

Le Comité olympique japonais a exprimé son indignation après la décision du CIO de supprimer la lutte du programme des Jeux de 2020, qui pourraient se dérouler à Tokyo. La lutte est un sport dans lequel le Japon excelle. Ses athlètes avaient glané pas moins de quatre médailles d’or aux derniers Jeux de Londres, soit le meilleur total à égalité avec la Russie.

Le président de la fédération japonaise de lutte Tomiaki Fukuda se dit choqué par la décision de CIO : “A Londres, la salle de lutte était pleine de spectateurs. Je ne comprends pas pourquoi le CIO veut supprimer ce sport.”

Outre le Japon, l’Iran, la Turquie, la Grèce ou encore la France ont exprimé leur incompréhension. Le président du CIO Jacques Rogge a tenu à leur répondre : “Nous savions, avant de prendre cette décision, qu’elle allait entraîner de nombreuses critiques, et ce quelque soit le sport qui allait être retiré du programme. Mais le vote du CIO n’est pas une suppression de la lutte des Jeux Olympiques. Je veux être très clair la-dessus. La lutte sera au programme des prochains Jeux de Rio de Janeiro.’‘

La lutte peut encore espérer être présente aux Jeux Olympiques de 2020. Mais elle sera en concurrence avec sept autres sports dont le squash, l’escalade, le karaté ou le wakeboard. La décision finale sera prise le 7 septembre.