DERNIERE MINUTE

L'héritage de Benoît XVI

Vous lisez:

L'héritage de Benoît XVI

Taille du texte Aa Aa

Il a succédé à la tête de l’Eglise catholique à un pape globe-trotter qui défendait les valeurs traditionnelles. Le pape Benoît XVI, élu en 2005, a oeuvré en gardien d’une Eglise qui lutte contre la diminution du nombre de ses fidèles en Europe. Il a voulu recentrer sur ses valeurs, une Eglise hantée par les scandales d’abus sexuels.

Critiqué par certains, applaudi par d’autres, pour ses points de vue conservateurs sur l’avortement, le mariage homosexuel et le sacerdoce des femmes, le pape dit maintenant, à l‘âge de 85 ans, ne plus avoir la force physique de continuer et devoir passer le flambeau.

Mais à qui ? Les cardinaux ayant été principalement nommés par lui, y aura-t-il un autre pape traditionaliste ? Ou est-ce que l‘Église devrait adopter une approche plus réformiste ?

Connectés dans cette édition : – Anne Morelli, professeure au Centre interdisciplinaire d‘étude des religions et de la laïcité (CIERL) à Bruxelles ; – Bernard Lecomte, biographe de Benoît XVI, auteur du livre : “Les Secrets du Vatican” – et Pierre Galland, président de la Fédération humaniste européenne.