Fermer
Identifiez-vous
Merci d’entrer vos identifiants de connexion

ou Rejoignez la communauté euronews

Avez-vous oublié votre mot de passe ?

Skip to main content

Dernière Minute
  • Immigration : l’UE prête à discuter “avec calme et prudence” des propositions de David Cameron (AFP)
  • Nigeria : 50 morts dans la prise lundi de Damasak par Boko Haram (HCR) – AFP
  • Le Premier ministre britannique, David Cameron dit que son plan sur l’immigration nécessite des changements du traité européen (AFP)
  • Le pape François est arrivé à Ankara pour une visite de trois jours en Turquie (AFP)
  • Intempéries en France : trois morts et deux disparus selon un nouveau bilan présenté par Bernard Cazeneuve, ministre de l’Intérieur (AFP)
  • France : le corps sans vie d’une femme retrouvé dans le port de Hyères dans le Var (préfet via AFP)
  • Conflit israélo-palestinien : Paris soutient un calendrier de deux ans pour aboutir à un règlement (Laurent Fabius via AFP)
Prothesthétique
close share panel

Partager cet article

Twitter Facebook

Les personnes amputées des jambes se voient souvent proposer des prothèses à taille unique, modèle standard. Fonctionnel mais pas vraiment esthétique.

Grâce à une toute nouvelle imprimante 3D et avec un peu d’imagination, il est désormais possible de réaliser des prothèses au look customisé.

“J’ai toujours été frappé par le fait qu’une prothèse ressemble à une sculpture”, explique le designer Scott Summit. “Mais c’est un objet conçu par des ingénieurs qui remplit une fonction mécanique. On ne pense pas assez à l’aspect humain. Alors j’ai pensé que le design pouvait jouer un rôle, changer les choses et créer un objet génial que vous voyez le matin en vous disant “Il faut que je montre ce truc au monde entier”.

Tout d’abord, on scanne la jambe afin de réaliser une prothèse qui épousera parfaitement sa forme. Dès lors, on customise cette prothèse pour lui donner un aspect cuir, métal, plastique…
Une fois que le modèle a été réalisé sur ordinateur, on lui donne vie grâce à une imprimante 3D.

Une révolution pour les personnes amputées. Une innovation qui va bien au-delà du simple plaisir esthétique.

Dès le départ j’ai été bluffé”, explique Chad Crittenden, qui a bénéficié d’une nouvelle prothèse. “Je n‘étais pas vraiment gêné par l’aspect de ma précédente prothèse. Mais dès que j’ai eu la chance d’essayer celle-ci, il s’est passé quelque chose en moi, quelque chose d’inconscient, je me suis vraiment senti très bien”.

L’objectif désormais pour l‘équipe de Scott Summit est de baisser les coûts de production de ces prothèses customisables. Pour en faire profiter le plus grand nombre de personnes amputées.

Copyright © 2014 euronews

Plus d'actualités sur :

Consultez les sujets à la une