DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Eclectique Berlinale

Vous lisez:

Eclectique Berlinale

Taille du texte Aa Aa

Un seul être vous manque et tout est dépeuplé.
Jafar Panahi, le réalisateur iranien, n’a pas le droit d‘être sur le tapis rouge à Berlin avec l‘équipe du film “Pardé”. Le cinéaste est aujourd’hui condamné au silence. Il ne peut pas quitter l’Iran. Ni faire de cinéma. Ce qui ne l’a pas empêché de co-réaliser “Pardé”, en secret.

“Cher Jafar, ils veulent que je te dise un mot”, lui dit Kamboziya Partovi. “Tu n’es pas ici avec moi mais je ressens ta présence à mes côtés. Ton film est ici alors c’est comme si tu étais ici”.

“Monsieur Panahi, vous nous manquez, j’aimerais que vous soyiez là pour que l’on regarde le film tous ensemble”, ajoute l’actrice Maryam Moghadam. “La prochaine fois, j’espère ! Au revoir !”.

“Pardé”, c’est l’histoire de deux personnages en fuite qui se réfugient dans une maison isolée sur les bords de la Caspienne.
L’homme avait un chien. C’est interdit par la loi islamique
La femme voulait se rendre à une fête. C’est interdit par la loi islamique. Ils ferment les volets pour éviter d‘être arrêtés.

Autre film attendu de cette année à Berlin, “Camille Claudel 1915” de Bruno Dumont avec Juliette Binoche et sa nouvelle coupe de cheveux.

Hiver 1915. Internée par sa famille dans un asile du sud de la France, la sculptrice Camille Claudel ne sculpte plus.
Ce film, c’est la chronique de sa vie recluse.

Et parmi les favoris à l’Ours d’Or cette année, “La posture du chien”, du Roumain Calin Peter Netzer qui a fait confiance à l’actrice Luminata Gheorghiu, bien placée pour un prix d’interprétation.

Un homme est au volant de sa voiture. Il renverse et tue un enfant.
Tout le destine à la prison mais sa mère est déterminée à corrompre témoins et policiers pour que son fils reste libre

“Jusqu’ici, tout va bien à la Berlinale”, s’enthousiasme Wolfgang Spindler d’Euronews. “Beaucoup de films engagés sont en compétition et la parité hommes-femmes à été respectée.
Mais ce qui manque jusqu’ici, c’est un film époustouflant, qui s’imposerait pour l’Ours d’Or”.