DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les dérapages de Tim McGraw

Vous lisez:

Les dérapages de Tim McGraw

Taille du texte Aa Aa

Bon gros truck, drapeau US, voici Tim McGraw, super star de la country américaine. Il a vendu 40 millions d’albums, il a raflé des dizaines de prix et il revient avec un nouvel opus, “Two Lanes of Freedom”.

Et dans “Truck Yeah”, il nous parle de son pick-up. Avec lequel il fait de bien jolis dérapages. Attention, je vous préviens, il a un énorme chapeau.

“Tout ce que je peux faire, c’est essayer de faire la meilleure musique possible. J’ai réalisé 30 ou 35% de ma carrière et je pense que j’ai plus de projets à accomplir que de souvenirs”.

“Je me concentre sur l’avenir. C’est ce que j’essaye de faire musicalement. Les albums que je veux sortir, les tournées que je veux faire, les films que je veux tourner, c’est sur ça que je veux mettre tout le paquet”.

“Avec cet album, c’est comme si je plantais mon drapeau dans le sol vous voyez. Je regarde dans le rétro, je vois la carrière musicale que j’ai eue et j’essaye de bâtir sur tout ça. Dans cet album j’incorpore tout ça, j’offre une vision à 360° sur mon parcours et j’anticipe la direction à prendre pour ma musique dans le futur”.

OK, c’est peut-être pas très très clair.

Sachez simplement que dans cet album, il est question de grands espaces, de vieux rades pourris, de patriotisme, de grosses bagnoles, de filles, de bières et de barbecues. C’est de la country, quoi !