DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Pluie de météorites : panique dans l'Oural

monde

Pluie de météorites : panique dans l'Oural

Publicité

Un air de fin du monde sur l’Oural ce matin.

Une pluie de météorites s’est abattue sur Tcheliabinsk, une ville de plus d’un million d’habitants.
 
Ils ont pu observer, stupéfaits, au réveil, des éclairs incandescents et de violentes explosions.
 
Rien de plus, en fait qu’une météorite. Celle-ci s’est désintégrée au contact de l’atmosphère, semant des fragments au sol et surtout, la panique dans la ville.
 
L’onde de choc a soufflé les vitres des étages supérieurs des immeubles. On dénombre 400 blessés mais le bilan ne cesse de s’alourdir.
 
Le ministère des situations d’urgence a mobilisé 20.000 hommes et trois avions pour inspecter les environs. Les installations nucléaires de la région ne seraient pas touchées. Les écoles sont tout de même fermées jusqu‘à nouvel ordre.  
 
Le phénomène a également été observé dans plusieurs régions voisines et au Kazakhstan.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article