DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

De la lumière à l’ombre : ces sportifs accusés de meurtre

Vous lisez:

De la lumière à l’ombre : ces sportifs accusés de meurtre

Taille du texte Aa Aa

L’athlète Sud-Africain Oscar Pistorius fait la Une de l’actualité depuis ce jour de la Saint-Valentin où il aurait assassiné sa compagne, le mannequin Reeva Steenkamp. Il n’est pas le premier sportif à être impliqué dans une affaire de meurtre. Petit tour d’horizon de ces sordides faits divers qui ont ébranlé le monde du sport de haut niveau.

O. J. Simpson


L’exemple le plus connu est sans doute celui d’Orenthal James Simpson, dit O. J. Simpson. Après une glorieuse carrière dans le football américain dans les années 1970, Simpson est accusé en 1994 du double-meurtre de son ex-épouse Nicole Brown Simpson et de son compagnon Ronald Goldman. Il est acquitté lors d’un procès au pénal qui divise l’Amérique, avant d’être déclaré responsable de la mort au civil et condamné à verser plus de 30 millions de dollars de dommages et intérêts. Condamné par la suite pour une affaire de vol à main armé et enlèvement, Il purge actuellement une peine de 33 ans de prison, et ne peut espérer la liberté conditionnelle avant neuf ans.

Marc Cecillon


La France a également connu son lot de scandales. Marc Cecillon, ancien capitaine de l’équipe de France de rugby, a ainsi été condamné à 14 ans de prison pour le meurtre de sa femme Chantal en 2004. Après 24 ans de mariage, cette dernière aurait en effet manifesté son intention de divorcer, ne supportant plus l’alcoolisme et la violence de son mari. C’est précisément lors d’une soirée trop arrosée que Marc Cecillon a tiré à cinq reprises sur sa compagne. L’ancien rugbyman est en liberté conditionnelle depuis juillet 2011.

Carlos Monzon


Le boxeur argentin né le 7 août 1942 a été champion du monde des poids moyens de 1970 jusqu’à la fin de sa carrière, en 1977. Surtout, il a été condamné à 11 ans de prison pour s’être rendu coupable du meurtre de sa troisième épouse, Alicia Muniz, en la jetant par la fenêtre après l’avoir frappée et étranglée. Les faits remontent au 14 février 1988, un jour de Saint-Valentin, comme Oscar Pistorius. Carlos Monzon est décédé dans un accident de la route en 1995, lors d’un week-end de permission.

Bruno Souza


Le gardien de but et capitaine de l’équipe de football brésilienne de Flamengo a été condamné en 2010 à quatre ans et demi de prison pour avoir enlevé, séquestré et tué son ex-compagne. Elisa Samudio, 25 ans, étudiante, mannequin et actrice pornographique, était la mère d’un bébé de quatre mois. Elle cherchait à faire reconnaître la paternité du joueur.

Jovan Belcher


C’est l’affaire la plus récente. Premier décembre 2012, Jovan Belcher, jeune footballeur américain de 25 ans des Kansas City Chiefs, se suicide devant son coach et son manager. Il venait d’assassiner sa petite amie de 22 ans Kasandra Perkins, laissant orpheline une petite fille de trois mois.

Rudi Visagie


Cet ancien international sud-africain de rugby a tué sa fille Marlé, âgé de 19 ans, alors que celle-ci venait de démarrer sa voiture à 4h du matin le 23 mai 2004. La prenant pour un voleur, Visagie lui a tiré une balle dans la nuque. Les poursuites n’ont pas été maintenues à son encontre, au prétexte que la perte de sa fille était déjà une punition suffisante et compte tenu du fait que la théorie de l’accident était crédible. Une affaire qui pourrait présenter des similitudes avec celle d’Oscar Pistorius. Reste à savoir si le dénouement sera identique…