DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Viande de cheval : l'UE ordonne des tests


monde

Viande de cheval : l'UE ordonne des tests

S’assurer que les plats pur bœuf sont bien pur bœuf : c’est l’objectif des 2.250 tests ordonnés hier par les 27.

Alors que distributeurs et fournisseurs se renvoient la faute, le scandale de la viande de cheval étiquetée bœuf s‘étend en Europe.

Des intermédiaires basés dans cinq pays au moins seraient impliqués dans la fraude, qui porterait sur près de 5 millions de plats cuisinés.

A ce stade, les consommateurs de 13 pays européens sont officiellement concernés.

Dernier en date : l’Autriche. Vienne a annoncé hier avoir trouvé des traces de viande de cheval non déclarée dans des tortellini fabriqués en Allemagne pour le groupe allemand de distribution Lidl. Ce dernier les a aussitôt retiré des rayons.

La Grande-Bretagne a elle révélé hier que des repas faussement au bœuf avaient été fournis à des hôpitaux en Irlande du nord, et que du hachis parmentier censé être au bœuf mais contenant du cheval avait été livré à 47 écoles.

Enfin, aux Pays-Bas, une perquisition a été menée hier dans une usine qui mélangeait viande de cheval et viande de bœuf avant de la revendre sous le label pur bœuf.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Nouveaux heurts à Bahreïn