DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Chypre : premier tour de la présidentielle

Vous lisez:

Chypre : premier tour de la présidentielle

Taille du texte Aa Aa

C’est sous le soleil que le grand favori de la présidentielle à Chypre, Nicos Anastasiades, a rempli son devoir électoral ce dimanche matin. Dans les sondages, le chef de l’opposition de droite, champion de l’austérité, devance de 15 points son principal rival, l’ancien ministre de la santé Stavros Malas. Candidat indépendant, il est soutenu par le parti communiste du président sortant Christofias, qui ne se représente pas.

Le troisième grand candidat, le socialiste Giorgos Lillikas, se distingue lui par son opposition catégorique à un prêt international pour sortir de la crise.

L‘économie a en effet dominé la campagne, devant la réunification de l‘île, une première à Chypre.

“Les gens attendent de ce scrutin une issue à la situation économique difficile dans laquelle nous nous trouvons, estime un électeur, la relance du développement économique et puis une solution politique viable à la division de l‘île.”

Les négociations avec le Fonds monétaire international, l’Union européenne et la BCE sur l’octroi d’une aide de 17 milliards d’euros à Chypre piétinent depuis juin. Le pays a cédé sur l’austérité, mais a résisté aux demandes de privatisations.

Notre envoyé spécial à Chypre, Stamatis Giannisis, rappelle ainsi que “quel que soit le vainqueur, son premier défi consistera à convaincre les partenaires européens de Chypre de la capacité du pays à honorer ses engagements en échange d’un plan de sauvetage. Il lui faudra aussi persuader les Chypriotes que leurs sacrifices économiques ne seront pas vains.”