DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Kosovo fête cinq ans d'indépendance

Vous lisez:

Le Kosovo fête cinq ans d'indépendance

Taille du texte Aa Aa

Pour l’occasion, Pristina s’offre un défilé, et des relations moins tendues avec son ancien ennemi, la Serbie, grâce à une médiation de l’Union européenne à laquelle les deux nations souhaitent adhérer.
Au parlement, la présidente kosovare a
adressé un message de réconciliation aux Serbes du Kosovo, s’exprimant même en serbe.

Si à Belgrade, on refuse toujours l’indépendance de l’ancienne province serbe, à Pristina, l’espoir est un peu déçu…

“On a fait des progrès mais pas dans le sens souhaité, explique un vieil homme interviewé dans la rue. La principale chose c’est qu’on est libre, libre de nous exprimer. Mais nous attendons du gouvernement qu’il travaille plus dur, il y a beaucoup de chômage.”

Bruxelles a poussé Belgrade et Pristina à conclure plusieurs accords, mais du chemin reste à accomplir :

“Nous savons qu’il y a des problèmes avec l‘état de droit, avec la corruption, reconnaît Samuel Zbogar, représentant de l’UE sur place, nous savons que toutes les lois ne sont pas élaborées, pas appliquées. Les Kosovars le savent et nous le savons.”

A cela il faut ajouter la crise économique, un tiers des habitants vit avec moins d’un dollar par jour. Une centaine de pays, dont les Etats-Unis et la majorité des pays de l’UE, ont reconnu l’indépendance du Kosovo.