DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Myanmar : l'ONU dénonce la persistence d'abus contre les minorités

Vous lisez:

Myanmar : l'ONU dénonce la persistence d'abus contre les minorités

Taille du texte Aa Aa

Les Nations Unies appellent le Myanmar à résoudre les conflits avec ses minorités ethniques.

Au terme d’une mission de cinq jours dans les camps de réfugiés du Kachin au nord, le rapporteur spécial de l’ONU a dénoncé de graves violations des droits de l’Homme par l’armée birmane. Et ce, en dépit des pourparlers en cours avec le bras politique de la rébellion.

“Je suis préoccupé par les arrestations arbitraires et de la torture pratiquée par les militaires pendant les interrogatoires d’hommes Kachin accusés d’appartenir à l’Armée indépendante Kachin,” a déclaré Tomas Ojea Quintana avant de décoller de l’aéroport de Rangoun.

Tomas Ojea Quintana a par ailleurs regretté la persistence de discriminations contre les musulmans Rohingyas de l’Etat de l’Arakan, dans l’ouest. Il s’est indigné du fait que les équipes médicales locales comme internationales se voient barrer l’accès des camps musulmans par la majorité boudhiste. Le personnel médical ferait l’objet de harcèlement et de menaces.