DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Présidentielle à Chypre sur fond de crise économique


Chypre

Présidentielle à Chypre sur fond de crise économique

Les Chypriotes élisent un nouveau président ce dimanche. 545.000 inscrits sont appelés aux urnes. Pour la première fois depuis l’invasion turque du nord de l‘île en 1974, la question de la réunification est passée au second plan derrière la crise économique.

Grand favori du scrutin, le leader de l’opposition de droite, Nicos Anastasiades, pourrait l’emporter dès le premier tour. Il devance en effet de 15 à 20 points son principal rival, l’ancien ministre de la santé Stavros Malas, un indépendant soutenu par les communistes. Enfin, le troisième grand candidat, le socialiste Giorgos Lillikas, se distingue par son opposition catégorique à un prêt international.

Les négociations avec le FMI, l’Union européenne et la BCE pour l’octroi d’une aide de 17 milliards d’euros, piétinent depuis huit mois.

Le président communiste Christofias – qui ne se représente pas – a cédé sur l’austérité mais a résisté aux demandes de privatisations.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Myanmar : l'ONU dénonce la persistence d'abus contre les minorités