DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Météorite de l'Oural : des fragments retrouvés et authentifiés


Russie

Météorite de l'Oural : des fragments retrouvés et authentifiés

Des fragments de la météorite tombés sur l’Oural ont été retrouvés dans le secteur du lac Tcherbakoul sur lequel avait été découvert un énorme cratère. Une cinquantaine de petites roches noires ont pu être ramassées et authentifiées par les scientifiques. D’autres, sans doute pas toujours authentiques, font même déjà l’objet d’un commerce sur internet. Cette femme, elle, n’a guère l’intention de se séparer de sa petite pierre : “Je ne veux pas la vendre. Nous n’avons jamais été riches, et ce n’est pas aujourd’hui que ça va commencer”, dit-elle.

Les fragments retrouvés mesurent entre cinq millimètres et un centimètre de large. Pour les scientifiques, ils proviennent bien de la météorite qui a semé la panique à Tcheliabinsk, une ville industrielle située à 1500 kilomètres à l’est de Moscou. “Nous avons retrouvé différents types de métaux et de minéraux. Nous sommes sûrs que ce sont des morceaux de la météorite”, indique Victor Grokhovsky, membre de l’Académie des sciences. D’autres roches plus grosses pourraient être retrouvées ces prochains jours.

Depuis vendredi, les autorités de Tcheliabinsk s’affairent pour réparer les dégâts. L’onde de choc, créée par la désintégration de la météorite, a fait tomber le mur d’une usine et soufflé des centaines de vitres. 1500 personnes environ ont été blessées, principalement par des éclats de verre.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Equateur : Rafael Correa rempile