DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La porte secrète de Machu Picchu

Vous lisez:

La porte secrète de Machu Picchu

Taille du texte Aa Aa

C’est une histoire mystérieuse. De celles qui font encore rêver et vous emmènent dans les pas des grands explorateurs d’antan, ceux-là même qui sillonnèrent l’Amérique du Sud et révélèrent au public les merveilles des grandes civilisations de ce continent. Mais cette histoire n’appartient pas au passé. Elle se déroule en ce moment même, et son grand mystère n’a pas encore été mis au jour.

Cette aventure débute en 2010. En voyage au Pérou, l’ingénieur français David Crespy est bloqué par des pluies diluviennes à Aguas Calientes, en contrebas du Machu Picchu. En attendant que les éléments se calment, il arpente les passages étroits au cœur des ruines de la cité Inca. Au pied d’un des édifices principaux du site, son attention est attirée par un détail architectural. Pour David Crespy, cela ne fait aucun doute. Ce n’est pas un abri, mais une porte, scellée par un amas de pierres. Quelques mois plus tard, au hasard de ses lectures, il tombe sur un article relatant le travail d’un archéologue et explorateur français, Thierry Jamin. L’homme parcourt depuis longtemps l’Amazonie péruvienne sur les traces de la grande civilisation Inca, et il est, avec son équipe, à l’origine de la découverte de plusieurs sites et sépultures notamment dans les vallées de Lacco et de Chunchusmayo. David Crespy le contacte et lui fait part de sa découverte: cette mystérieuse porte du Machu Picchu.

Machu Picchu

Le sanctuaire historique de Machu Picchu

Machu, "vielle" en langue quechua, et Picchu, "montagne", est un site Inca datant du XVème siècle. Situé au Pérou, à l'Est de la cordillère des Andes et au début de la forêt amazonienne, la cité est découverte en 1911 par Hiram Bingham, un archéologue américain. Inscrit depuis 1983 au Patrimoine Mondial de l'Humanité par l'UNESCO, la ville sacrée de Machu Picchu est considérée comme l'œuvre maitresse de la civilisation Inca, et c'est aujourd'hui une des destinations touristiques les plus extraordinaires et prisées de la planète.



Avec l’aide de David Crespy, qui se passionne pour cette aventure au point de financer l’intégralité de la première étape du projet, Thierry Jamin et son équipe entament alors l’aventure qui pourrait bien mener à la découverte la plus extraordinaire de ces dernières années. Après plusieurs visites sur le site, l’archéologue confirme le soupçon de l’ingénieur David Crespy : il s’agit bien d’une porte, scellée il y a 5 siècles par les Incas.

recherche cavité Recherche de cavités dans le sous-sol
résonnance magnétique Analyse par résonnance magnétique

En mars 2012, avec l’accord du ministère péruvien de la Culture, la radiographie de la porte à l’aide d’appareils électromagnétiques révèle la présence d’un escalier et de plusieurs salles souterraines. Les instruments détectent aussi du métal.

Thierry Jamin

Thierry Jamin

Archéologue, chercheur et explorateur français, passionné par la civilisation Inca, Thierry Jamin consacre ses recherches, depuis quinze ans, à l’étude de la présence permanente des Incas en Amazonie péruvienne. Thierry Jamin, président de l’Institut Inkari – Cusco, est aussi le Directeur Exécutif du projet « Machu Picchu 2012 ».

Deux mois plus tard, Thierry Jamin dépose une demande auprès des autorités péruviennes pour obtenir l’autorisation d’ouvrir la porte, mais le ministère refuse. En décembre dernier, l’archéologue a fait une nouvelle requête officielle pour que les autorités reconsidèrent leur décision. A ce jour, les négociations sont toujours en cours avec la Direction Régionale de la Culture et le directeur du parc archéologique de Machu Picchu.

Thierry Jamin espère qu’un compromis pourra être trouvé avec le ministère de la Culture pour permettre l’ouverture de la mystérieuse porte. Alors Machu Picchu révèlera une autre de ses merveilles, jusque là précieusement gardée secrète. A la clé : un trésor archéologique extraordinaire, et une nouvelle étape dans la connaissance de l’empire Inca.

Stéphane Parizot

Liens :
- Machu Picchu 2012
- l’Institut Inkari-Cusco
- Vidéo de l'analyse de la porte secrète par résonnance magnétique