DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Bulgarie : la démission du gouvernement provoque des élections anticipées


Bulgarie

Bulgarie : la démission du gouvernement provoque des élections anticipées

Le Premier ministre bulgare préfère jeter l‘éponge. Boïko Borissov a annoncé ce mercredi devant le Parlement la démission de son gouvernement. C’est ce que réclamaient les manifestants dans la rue depuis une dizaine de jours. “Je ne gouvernerai pas un pays où la police frappe les gens, a expliqué Boïko Borissov aux députés. Chaque goutte de sang versée, chers collègues, est une souillure”.

La démission du gouvernement bulgare devrait entraîner des élections anticipées dès le printemps. Mais Boïko Borissov a déjà indiqué que son parti de centre-droit ne participerait pas aux consultations pour former un nouvel exécutif. Le Parti socialiste, qui remonte dans les sondages, attend les élections avec impatience.“Des élections anticipées sont bienvenues dans un pays dont l‘économie a été anéantie, a déclaré le chef des socialistes Sergueï Stanichev. Les Bulgares ont été entraînés vers la misère, ils ne peuvent plus payer leurs factures d‘électricité”. C’est justement la hausse des prix de l‘électricité qui a mis le feu aux poudres. Et mardi, dans le centre de Sofia, la capitale, les manifestations ont tourné à la violence. Plus d’une vingtaine de protestataires ont été blessés, et au moins cinq policiers.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

L'inquiétude au Cameroun après l'enlèvement des ressortissants français